* Sourissez, mademoiselle !*

 

Un soir de grise mine, il me dit Je voudrais que tu sourisses. Je ris devant cette expression pleine de poésie, je la mâchonne et je la griffonne, puis  je m'applique à inventer la conjugaison de ce nouveau verbe.

 

je sourisse, tu sourisses, il ou elle sourisse, nous sourissons, vous sourissez, ils ou elles sourissettent. 

 

Mes mots virevoltent dans l'air, et emportent avec eux un rire déjà fané. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0