Détails - Roman Opalka
Détails - Roman Opalka

Aujourd’hui je découvre des noms, des visages, des projets. La vie d’autres qui n’ont pas renoncé.
D’abord, Sophie Calle. Je suis fascinée par ses Filatures et émerveillée par ses travaux Voir la mer et Aveugles. Je re-découvre ensuite le travail de Roman Opalka. A nouveau troublée et admirative devant sa démarche : peindre la durée de son existence. Il consacre sa vie, qui à partir de cet instant se confond avec son projet, à ancrer la fuite du temps dans la trace. Puis, le parcours extra-ordinaire de Sandra Reinflet. Comme elle moi plus tard j’aimerais être inventeuse d’histoires vraies. Ou photographe. Ou écrivaine. Ou voyageuse. J’aimerais devenir une magicienne des mots. Une captureuse d’instants. Une collectionneuse de souvenirs. Une chercheuse de trésors. Une faiseuse d’émotions. Sauf que plus tard c'est maintenant et que je ne suis rien de tout cela. Je suis pleine de nostalgie et j'ai peur d'être en train de fabriquer des regrets.
Sandra R. m’entraîne dans les souvenirs d’enfance, les siens qui se mêlent au miens, se recoupent et se perdent.

Roman O. me ramène au présent, à sa fugacité et à son inconstance. Ce même présent que je photographie compulsivement pour ne pas en perdre une miette, je capture tout en noir et blanc, tout, je suis si angoissée à l’idée d’oublier.

Sophie C. me fait divaguer dans les possibles du futur. Je pense à toutes ces journées blanches à écrire ou à colorier. A cette vie qui est la mienne, ce que j'oublie quelquefois. 

Je suis partout. Mon passé, mon présent et mon futur trouvent enfin un point où se rencontrer. Une ligne de fuite.
Et puis il y a cette anecdote de Sandra R.: elle raconte avoir un jour rencontré une petite Elsa qui, lorsqu'elle lui demanda Qu'est-ce que c'est pour toi un adulte ? lui répondit Pour moi un adulte c’est un enfant qui a abandonné.
Et vous savez, j’ai terriblement peur d’avoir abandonné.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Funambule (mercredi, 07 septembre 2016 11:08)

    As-tu lu "Je t'aime [maintenant]" de Sandra Reinflet? J'ai adoré ce livre et l'idée de base! Si tu as peur d'avoir abandonné c'est que tu n'as rien abandonné du tout ne t'inquiète pas. Tu vis dans la peur panique d'abandonner justement et cette peur t'empêche de lâcher prise et de vivre tout court. Courage.

  • #2

    Funambule (mercredi, 14 septembre 2016 10:49)

    Du coup je n'ai pas pu résister :) je me suis offert "Qui a tué Jacques Prévert" ! Il devrait arriver dans ma boîte aux lettres incessamment sous peu :) J'ai hâte!

  • #3

    tutaj (samedi, 09 septembre 2017 12:42)

    felietonik