Le jour où

Cet article en attendant le jour où, je vous promets, je vous raconterai ce qu'il s'est passé dans ma vie ces dernières semaines. J'essaie d'écrire pourtant, je passe tant d'heures face à une feuille mais elle reste vide ou bien je rature, encore et encore, car je suis insatisfaite plus que jamais et que je voudrais pouvoir vous raconter la Bretagne avec autant d'intensité qu'elle est entrée dans mon coeur. Et tout ce que j'arrive à écrire est fade insifignant, si loin du vécu que je me déteste à ne pas savoir. Alors je doute, pour tout, pour rien, pour le moindre geste et le moindre mot, ici comme dans le dossier que je dois rendre dans maintenant six jours et pour lequel je n'arrive pas à aligner trois mots. Ce bruit dans mon coeur ressemble à de la peur. Cette peur dévorante et que je connais si bien, celle de n'être rien, si peu douée, sans aucun talent. Alors pardonnez-moi, je fais au plus vite, je fais de mon mieux. Face au grand vide, je me retiens du bout des doigts.

(pour me faire pardonnez, voilà un peu de nouveauté ici ♥ )

Écrire commentaire

Commentaires : 0