de mois en moi

En Septembre il y aura eu, plus ou moins dans l’ordre,
les crépuscules à couper le souffle, les voyages en train, les sept heures en bus, les visites aux quelques amies de l’est, la meilleure brioche aux pralines du monde, l’estime que M.L. me porte, le retour ici, le cafard, les petits déjeuners sur la terrasse, les câlins d’Isis, les draps blancs, le parfum de L. que je reconnaîtrai désormais entre mille, les jolis carnets Gallimard, la citronnelle appliquée minutieusement chaque soir, l'été qui semble durer pour toujours, le déjeuner chez Plume, les petites succulents en tasses, mes vingt-trois ans, les larmes, la solitude et la peur,  la pluie, les fauteuils rouges du cinéma à plusieurs reprises, les mots de Laurence T., le manque de lui, l’errance, les petits papiers de l’exposition constellations, ma rencontre bouleversante avec C.B., l’invitation incongru d’un inconnu pour dîner, le dimanche volé au temps avec ma sœur, le poétique spectacle de cirque, le sentiment si fort de liberté, la reprise du suivi, les souvenirs qui me saisissent et me donnent la nausée, le melon plus que de raison, les figues du jardin, le marché des capucins, la méditation, la découverte d’un très joli lieu, les douces mélodies de Keaton H., mon tout premier carrot cake, les derniers rayons de soleil et l’automne qu’on ne soupçonnait pas, le fabuleux cake citron-pavot, les quelques jours de nuit noire, le direct de Rose pour les dix ans de son premier album, les premières Chroniques de gares, le cœur qui se serre pour des raisons que je préférais ne pas deviner, les mots de Lagarce, les très nombreuses photographies, les bières et l’âme en peine ces soir-là, le premier cours de théâtre de la saison, et le dernier jour pour finir comme il se doit mon mois l’envol au-dessus du pays.

 

Dites, qui m'écrit un petit mot doux pour commencer Octobre ? 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    anonse sex (vendredi, 08 septembre 2017 17:50)

    niezgłuszony